Aller au contenu principal

Le soignant et sa conscience

La relation clinique comme présence à l'autre et expérience de l'Être
Michel Geoffroy
février 2011 | 156 pages
ISBN : 978-2-84276-170-7

L'auteur, médecin neuro-anesthésiste, s'interroge sur la notion de conscience morale du soignant. Pour en examiner l'essence, il part de l'immersion dans sa pratique quotidienne... Voir la suite

Livre 21,90 €
Disponible
Ajouter au panier

Description

L'auteur, médecin neuro-anesthésiste, s'interroge sur la notion de conscience morale du soignant. Pour en examiner l'essence, il part de l'immersion dans sa pratique quotidienne qu'il soumet à la critique philosophique.

Comment un soignant pourrait-il se revendiquer d'une conscience comme simple présence à soi ? Enfermé dans sa solitude, comment pourrait-il s'engager dans l'expérience relationnelle, être présent à l'autre, son patient ? L'auteur, médecin neuro-anesthésiste, s'inter­roge sur la notion de conscience morale du soignant. Pour en exami­ner l'essence, il part de l'immersion dans sa pratique quotidienne qu'il soumet à la critique philosophique.

Le champ de l'anesthésie est en effet parcouru par la dimension de la conscience. Ainsi, avec la consultation préanesthésique, le médecin est confronté aux peurs et aux angoisses de son patient, auxquelles il doit tenter de s'ouvrir et de répondre. L'acte anesthésique, lui, bien que technique, ne peut s'assimiler à une relation de sujet à objet, où le patient serait réduit à la somme de ses organes. Enfin, dès le réveil du patient, le médecin poursuit avec lui une relation interpersonnelle. Mais la relation clinique ne se cantonne pas au bloc opératoire : le médecin neuro-anesthésiste entre aussi en relation, dans les services d'hospitalisation ou de réanimation, avec d'autres patients, notam­ment en fin de vie. Est alors esquissée une réflexion éthique sur l'humanité et la dignité de tels patients.

L'ouvrage montre que la relation clinique s'inscrit dans une dimension ontologique. Pour vivre cette expérience de l'Être en médecine et parvenir à la conscience morale, il s'agit de garder à l'esprit que la conscience renvoie à la veille et à l'inquiétude du soignant à l'égard de son patient. L'autre, le patient, n'est plus alors considéré comme simple être-là, organique. Il assigne le soignant à sa responsabilité : celle d'être-avec, d'être-pour, de s'engager auprès de lui. La relation de soin est éthique lorsqu'elle repose sur cette nécessaire co-présence.

Ce livre s'adresse à tout soignant en constante interrogation sur sa pratique.

Fiche technique

Titre Le soignant et sa conscience
Edition 1re édition
Date de parution février 2011
Nombre de pages 156 pages
Poids 246 g
ISBN-13 9782842761707
Type Livre
Format Broché
Collection SELI ARSLAN
Domaine(s) Seli Arslan, Infirmier
Niveaux Professionnel